Multiplication par bouturage

Bouture de printemps coupée juste au dessous d'un noeud
Plaque en polystyrène idéale pour la préparation de mes boutures de printemps.
Pendant 4 semaines à 20°C et 100% hygrométrie et ensuite rempotage en petit pot plastique

 

Vu interne de ma serre murale, équipée d'étagère dégradées pour apporter un maximum de lumière aux plantes
Vu complète de ma serre murale, pour la préparation des boutures, équipée d'un chauffage céramique piloté par un thermostat

 

La pratique de la bouture

Malgrè que les boutures de fuchsias peuvent se pratiquer toute l'année, la meilleur période est le printemps. Dès la sortie de l'hiver et quand la température remonte, des jeunes pousses commencent à pointer leurs nez.

Une bouture est un fragment de pousse en pleine végétation et encore tendre, comprenant 4 feuilles, qui est prélevé sur la plante mère. La particularité d'une bouture est de représenter exactement les caractéristiques de la plante mère et ce à l'infini (à la difference d'un semis dont le résultat dépendra de la fécondation aléatoire des insectes).

Le noeud (départ de nouvelle feuille ou de ramification) est favorable à l'emmergence de racine. Avec un ustensile bien affuté (cutter ou ciseaux),on coupe généralement la bouture à 2 ou 3 mm en dessous du noeud. Sur les 4 feuilles de la bouture, je laisse les deux supérieures en plein développement et je coupe de moitier les deux plus grande (photo 1). La longueur total d'une bouture est d'environ 5 cm. Préparer un mélange à part égale de tourbe et de sable de Loire. Dans un récipient, plastique ou plaque polystyrène spécialiser (photo 2), étendre une couche de 4 à 5 cm du mélange.Tout les 5 cm² enfoncer sur 3cm vos boutures. Maintenir un maximun d'hygrométrie (par pulvérisation ou maintenir vos boutures dans une petite serre plastique fermée) et garder l'ensemble à environ 20° pendant 4 à 6 semaines avant de les repiquer en petits pots.

 

Quelques morceaux de bois pour faire les supports (genre pic à brochette), de la feuille plastique posée sur les pics et rabattue sous les récipients à bouture, des bouts d'adhésif épais pour éviter que les pics passent à travers le plastique, et voila une serre à bouture bon marché.

 

 
L'ensemble de mes boutures du printemps 2004. Juste un peu de soleil le matin et de l'ombre l'après midi.
 
Après rempotage, un petit entretien de temps en temps, un arrosage modéré et surtout un étiquetage rigoureux afin que lors des échanges, il n'y ai pas d'erreur possible.

 

Les autres types de bouture
Cliquer sur la photo pour ouvrir la page
Cliquer sur la photo pour ouvrir la page
Cliquer sur la photo pour ouvrir la page
LA BOUTURE A TALON
LA BOUTURE D'EAU
BOUTURE DE RAMEAUX LIGNEUX

 

Les boutures 2005
Après la chaleur de l'été, vers fin septembre 2004, une repousse importante a eu lieu. Devant préparer la rentrée en serre pour l'hiver, j'ai taillé mes fuchsias. Une partie de ces tailles a été récupérée et tentée en bouture.
En fait, malgré la période de l'année, ces boutures se sont comportées comme des boutures de printemps. Avec un peu moins de chaleur, elles ont mis un peu plus de temps à reprendre. J'ai rempoté, vers fin janvier, ces boutures dans des godets individuels

 

Les boutures 2005 au mois de Mai. Elles sont dehors depuis mi Avril, mais je surveille chaque jours la météo. Elles avaient tendance à végéter un peu en serre chaude, mais depuis qu'elles sont à l'air, elles repoussent et sont en meilleure forme