Récolte et semis n°2

J'ai créé cette autre page semis, pour présenter un reportage photo complet sur la récolte de graine et montrer une méthode de semis différente de celle développée dans la première page.

La récolte de graines a été pratiquée vers fin octobre,(il me restait 3 fuchsias botaniques avec des baies). Après séchage et après quelques jours de stockage, les graines ont été de suite semées.

 

Coupe de la baie sur la longueur
Récolte des graines
Dépose des graines au fur et à mesure de l'extraction
Récupération de l'ensemble des graines
Mise en trempage quelques instants pour nettoyage des graines
Passage du tout dans un filtre à café
Graines après filtration. Mise en sèchage du filtre
Après séchage, récupération des graines
Récolte de graines F.Microphylla

Récolte de graines de F.Régia Reizzi 4514

Stockage des graines bien séches dans une petite boite étanche
Identification des graines par marquage

Cette fois ci, au lieu de faire un semis en barquette, j'ai choisi d'utiliser une plaquette alvéolée remplie de terreau pour semis. Avec une pince à bec fin, j'ai mis une seule graine par alvéole (F.Boliviana), un étiquetage sérieux et hop en serre (fin Octobre début Novembre). Avec la lumière du jour et un minimum de 15°C, le semis a mis une bonne quinzaine à lever. Le semis a ensuite végété par manque de lumière et de température (voir à la fin de cette page comment pratiquer pour semer en période hivernale)..

 

Prise d'une graine avec une pince à bec fin

Dépose de la graine au centre de l'alvéole
Identification du semis par un étiquetage sérieux, crayon gras sur languette plastique
Semis de F.Microphylla, Régia 4514 et Lechlade Gorgon en début de germination
Semis de F.Boliviana 3 semaines après germination
Dans la serre extérieure en verre , avec 15°C et la durée de la lumière du jour actuelle (début décembre), le semis ne pousse plus!!!
Une auge recouverte de papier d'aluminium (pour utiliser le maximum de lumière), un tube néon aquarium (type grolux)
Avec une holorge, j'ai réglé à 16h00 de lumière par jour. Un fois l'auge recouverte de papier d'alu, rien qu'avec le ballast du néon la tempèrature monte vers 25°C
En deux semaines, le semis de F.Boliviana a plus que doublé.
En 1 mois de temps ils ont énormément poussé, ils ont été rempotés dans des godets de tourbe
Les semis de F.Régia 4514, F.Microphylla et Léchlade Gorgon ont aussi bien profité du régime lumière, chaleur, hygrométrie
Petit F.Microphylla
Petit Lechlade Gorgon
Petit F.Boliviana mi janvier

 

Pour pouvoir semer en période hivernale, il faut apporter les conditions de lumière (durée et qualité), de température et d'hygromérie rencontrés au printemps ou en été suivant le semis à pratiquer. D'une façon ou d'une autre il faut regrouper au minimum les 3 paramètres ci dessus. Il peut s'agir d'une serre chaude équipée des moyens nécessaires, ou l'utilisation d'un matériel adapté et équipé.

Dans le cas présent (n'ayant pas encore de quoi faire à poste fixe), j'ai utilisé une grande auge à maçon en plastique (donc étanche), recouverte de papier d'aluminium pour réverbérer un maximum de lumière (l'auge est noire). J'avais en stock une réglette à tube fluorescent qui tenait juste sur la diagonale de l'auge, j'ai laissé le tube néon que j'utilisais auparavent pour l'éclairage spécial d'un aquarium . J'ai branché le néon sur une minuterie réglée pour éclairer 16h00 d'affilé. J'ai ensuite installé l'ensemble de mes semis et un thermomètre dans le fond de l'auge. J'ai recouvert le tout avec du papier d'aluminium et surveillé la tempèrature interne. Avec une température stable de 16°C aux abords de l'auge, l'ambiance constatée à l'intérieure, avec les calories apportées par le ballast du néon, est de 25°C. L'évaporation de l'eau d'arrosage restant confinée, le taux d'hygrométrie est toujours au maximum. Chaleur, Lumière et Hygrométrie sont les 3 clefs de la réussite d'un semis hivernal.