Aller au contenu

Mérule ou moisissure : Comment distinguer ces menaces domestiques ?

Les problèmes liés à l’humidité et à la dégradation de la structure d’une maison sont des soucis courants pour de nombreux propriétaires. La mérule et la moisissure sont deux problèmes domestiques courants qui peuvent causer des dommages importants à votre maison. Bien qu’elles soient souvent confondues, ces deux menaces présentent des différences essentielles. Dans cet article, nous allons examiner les caractéristiques de la mérule et de la moisissure, ainsi que les moyens de les distinguer.

Sommaire du jardinier:

Comprendre la mérule

La mérule est un champignon lignivore se nourrissant de cellulose et de lignine, deux composants du bois. Il est également appelé pourriture cubique en raison de son aspect caractéristique. La mérule prospère dans des conditions chaudes et humides. Elle nécessite une température comprise entre 20 et 28 degrés Celsius et un taux d’humidité relative supérieur à 70 %. Ce champignon est redoutable, car il peut se propager rapidement. Il fragilise le bois au point de causer d’importants dommages structurels à votre maison. En cas d’infestation et suivant les conseils de ce site sur la mérule, il est impératif de réagir rapidement pour éviter des dégâts considérables.

Comprendre la moisissure

En revanche, la moisissure est un type de champignon se développant sur des surfaces humides. Elle est souvent provoquée par la condensation, une fuite d’eau ou une mauvaise ventilation. Il existe de nombreux types de moisissures, certains étant plus dangereux que d’autres. La moisissure peut endommager les matériaux et les surfaces, ainsi que causer des problèmes de santé, notamment des allergies, des problèmes respiratoires et des infections.

Découvrez aussi:  Adoptez ce design belge innovant !

Comment distinguer la mérule de la moisissure ?

la mérule et la moisissure présentent des différences essentielles permettant de les distinguer :

  • Aspect : la mérule a un aspect filandreux et cotonneux, souvent blanc ou gris, parfois semblable à une toile d’araignée. En revanche, la moisissure a un aspect plus flou et poudreux, pouvant être blanche, grise, noire ou verte.
  • Odeur : la mérule dégage une odeur nauséabonde de champignons, souvent désagréable et distinctive. La moisissure peut également produire une odeur de moisi, mais généralement moins forte que celle de la mérule.
  • Texture : la mérule est généralement ferme au toucher et ne peut pas être facilement essuyé avec un chiffon. En revanche, la moisissure est habituellement plus molle et peut être aisément essuyée.
  • Localisation : la mérule se développe généralement sur le bois, mais peut aussi se propager à d’autres matériaux comme le béton et la maçonnerie. La moisissure se forme habituellement sur les surfaces humides, telles que les murs, les plafonds et les tapis.

Les risques pour la santé

La présence de moisissures, qu’elles soient sous forme de moisissures duveteuses blanches ou de mérule, peut avoir un impact significatif sur la santé. L’humidité de l’air combinée aux moisissures peut entraîner divers problèmes, notamment :

  • Irritations des muqueuses : Les moisissures peuvent provoquer des irritations du nez, de la bouche et des yeux, entraînant des muqueuses rouges, enflées et une production accrue de mucus.
  • Problèmes respiratoires : L’exposition aux moisissures peut aggraver l’asthme, provoquer des bronchites et des toux chroniques. Les spores de moisissure en suspension dans l’air sont particulièrement problématiques pour les personnes souffrant de maladies respiratoires.
  • Problèmes cutanés : Certaines personnes peuvent développer des démangeaisons et des irritations cutanées après une exposition prolongée aux moisissures.
  • Allergies : Les moisissures sont des déclencheurs courants d’allergies, avec des symptômes incluant éternuements, démangeaisons, éruptions cutanées et problèmes respiratoires.
  • Affaiblissement général : Une exposition prolongée aux moisissures peut affaiblir le système immunitaire, rendant l’organisme plus vulnérable aux infections.
Découvrez aussi:  Combien de temps dure une dératisation ?

Prévention et solutions

La meilleure façon de prévenir la mérule et la moisissure est d’éviter l’accumulation d’humidité dans votre maison. Si vous suspectez la présence de mérule ou de moisissure dans votre maison, il est recommandé de faire appel à des professionnels. Chez BZH Qualité, créée par deux passionnés du bâtiment avec plus de 15 ans d’expérience, la mérule est leur spécialité. Nous avons rassemblé toutes les informations indispensables pour vous aider à comprendre et à lutter contre ce champignon dévastateur. En cas de problème, faire intervenir un professionnel est le meilleur conseil pour préserver la santé de votre maison.