Aller au contenu

Quelles sont les aides pour un Monte-escalier ?

Suite à une pathologie fonctionnelle ou une perte de mobilité, les personnes âgées ont du mal à monter et à descendre d’un escalier présent dans leur habitation. Elles envisagent alors un changement radical de leur style de vie, mais ne savent pas comment s’y prendre. Cependant, le coût et le prix de l’installation et de l’achat du monte-escalier sont difficiles à supporter. Découvrez cet article pour connaître les différents aides financiers de monte-escaliers pour chaque personne avec une mobilité réduite.

Le bon choix de monte-escalier

Le monte-escalier est un nouveau concept d’aide pour les personnes à mobilité réduite. En outre que les béquilles ou les mains-courantes sur les escaliers, ce fauteuil électrique facilite idéalement la montée et la descente en intérieur d’une habitation. Vous n’avez plus de difficulté à rejoindre la famille en bas de l’étage ni à monter dans votre chambre. Plus besoin de faire un petit déménagement de votre chambre à l’étage pour une pièce au rez-de-chaussée. Ce fauteuil de monte-escalier vous apporte une grande satisfaction d’explorer les environs et l’espace en intérieur.

Afin de faciliter la montée et la descente, on peut distinguer deux types de monte-escaliers : droit et tournant. Pour en savoir plus sur les modèles et les couleurs, cliquez ici. Vous allez découvrir de nombreux monte-escaliers adaptés à vos besoins.

Pour une satisfaction de style de vie, pensez à bien choisir votre monte-escalier. Le monte-escalier droit est convenable pour ceux qui possèdent un escalier droit. Le modèle d’escalier peut être en parallèle au mur ou menant directement vers le haut sans courbes ni tournants de gauche à droite.

Découvrez aussi:  Comment nettoyer correctement votre maison après avoir fait des travaux?

Pour un escalier à tournants, un fauteuil tournant est plus convenable. La personne installée n’aura pas besoin d’aide puisqu’il suffit de s’installer en position assise sur le fauteuil, de boucler la ceinture et d’actionner la commande. Tous les modèles proposés par notre entreprise disposent d’une assise confortable, d’un marchepied, des accoudoirs larges et indépendants, ainsi que le système de commande.

Un large choix avec de nombreux avantages

Avec le monte-escalier, il existe actuellement de nombreuses références au choix. À l’ajout, la boutique met en avant également le type monorail et birail. Pour la distinction, le monte-escalier monorail est constitué uniquement d’un support au montage. Alors que le birail, comme indiqué, offre deux rails ou deux supports de maintien pour le fauteuil. L’un comme l’autre, ils sont adaptés et convenables pour toute personne.

Nos monte-escaliers sont disponibles en plusieurs modèles au choix, avec un extrême confort et une sécurité renforcée. Ils s’adaptent aux capacités physiques des personnes âgées, notamment suivant leur morphologie et leur goût. Les propositions sont toutes adaptées à la configuration des escaliers, que ce dernier soit en position droite, en courbe, avec ou sans palier. Les élévateurs sont également assurés pour ne pas encombrer votre escalier. Un bon choix vous promet toujours une meilleure utilisation en tout instant, peu importe votre état de santé physique.

Les différents types d’aides pour un monte-escalier

Pour soutenir les personnes en perte d’autonomie, voici les aides sur l’installation et l’achat d’un monte-escalier :

  • Les aides financières de l’Anah : la subvention Habiter facile (équivalente à la moitié du montant total de l’installation de la monte-escalier) ;
  • Les aides financières des caisses de retraite ;
  • La Majoration pour la Vie Autonome : soutien de la part de l’Allocation adulte handicapée ;
  • L’allocation personnalisée d’autonomie à domicile : aide pour la prise en charge des frais à l’aménagement d’un logement ;
  • Les aides financières de la Caisse d’allocations familiales : prêts pour le financement de l’installation de la monte-escalier ;
  • La Prestation de Compensation du Handicap : aide pour la prise en charge de l’acquisition d’équipements ;
  • Les aides financières qui viennent de certaines collectivités territoriales.