Aller au contenu

c’est quoi un jardin aquatique ?

Le jardin aquatique est réputé pour mettre encore plus en valeur un espace bien situé et entretenu dans votre maison. Qu’il serve à épurer l’eau ou à embellir un endroit spécifique, ce dispositif permet de conserver certaines espèces végétales parfois indispensables à l’équilibre de la nature. Découvrez ici l’essentiel à savoir sur le jardin aquatique, ses caractéristiques et ses constituants.

De quoi est constitué le jardin aquatique ?

Le jardin aquatique est principalement construit autour d’un système de bassin. Il représente un milieu (généralement artificiel) favorable au développement des plantes aquatiques ou palustres. Ces végétaux se situent dans l’eau et aux alentours du bassin. Un jardin aquatique est ainsi constitué par un ensemble d’éléments tels que :

  • le bac ou le bassin adapté à l’espace disponible
  • une quantité convenable d’eau
  • les plantes.

Tous les éléments sont installés suivant certains principes. Par exemple, les dimensions du bassin ne dépassent pas un tiers du terrain disponible. De même, une fois installé, celui-ci doit être rempli d’eau 48 heures avant le dépôt des plantes.

Aussi, plusieurs variétés ou espèces de végétaux devront-elles être choisies afin de bien équiper le bassin. Toutefois, lorsque l’espace disponible est restreint, il faudra privilégier les iris d’eau et les nénuphars. Enfin, le jardin peut toutefois accueillir des poissons, mais vous devez demander conseil à des spécialistes en jardinerie ou en animalerie.

Découvrez aussi:  Quand jardiner devient un plaisir !

Quelles sont les caractéristiques d’un jardin aquatique ?

Il existe globalement deux grandes catégories de jardin aquatique : le jardin aquatique avec plantes et le jardin aquatique sans plantes. En réalité, bien que les végétaux semblent être les principaux constituants de ce dispositif, vous pouvez vous en passer. Tout dépendra donc de ce que vous recherchez en termes de résultats.

Le jardin aquatique avec plante

Dans la pratique, plus il y a de plantes dans un jardin aquatique, plus celui-ci prendra divers aspects selon la famille des végétaux. Ce type de dispositif peut être composé d’un ou plusieurs bassins reliés entre eux par un passage d’eau.

Pour implanter un jardin avec plantes, il est impératif de choisir ces dernières en fonction de leurs besoins en profondeur. Quoi qu’il en soit, les grenouilles, les oiseaux d’eau et les libellules viendront naturellement s’y poser. Vous pouvez également envisager des luminaires pour éclairer les bassins et le parcours de l’eau.

Jardin aquatique sans plantes

Dans ce cas spécifique, seuls les jets d’eau sont à l’origine de la splendeur du jardin aquatique. Ils permettent également de maintenir une eau claire et d’empêcher la prolifération des moustiques. En effet, ces insectes diptères se multiplient principalement dans les eaux dormantes.

Parallèlement, la pureté de l’eau empêche le développement d’algues. Ainsi, pour conserver la clarté de l’eau, n’hésitez pas à utiliser un filtre à eau avec pompe immergée. Quant à l’éclairage, des spots en immersion sont largement suffisants.

Quelles sont les contraintes du jardin aquatique ?

Si vous comptez vous faire installer un jardin aquatique, vous devez vous informer sur les contraintes qui y sont liées. Il s’agit notamment de la conservation durable du dispositif et de la sécurité des enfants. Ce dernier point est d’autant plus crucial, car les enfants sont souvent fascinés par le jardin aquatique. Ceux-ci n’hésitent pas à en faire leur espace de jeux et si les précautions ne sont pas prises, les risques d’accident ne peuvent pas être exclus.

Découvrez aussi:  Quel est le tarif horaire d'un jardinier à domicile

Pour la protection des jeunes enfants, certaines règles de sécurité sont à observer. Vous devez entre autres mettre en place un filet à mailles métalliques à la surface de l’eau pour supporter le poids des enfants. De plus, une alimentation électrique est nécessaire pour l’éclairage et les jets d’eau. Enfin, l’étanchéité du bassin est une contrainte qui doit être également prise en compte pour garantir la survie des végétaux et animaux aquatiques potentiels.

Où construire un jardin aquatique ?

Avant tout, rappelons que l’avis d’un spécialiste jardinier paysagiste est important à cette étape pour ne pas se tromper dans le choix de l’emplacement. Toutefois, retenez que les terrasses aménagées ayant une grande dimension sont adéquates pour l’implantation d’une pièce d’eau ou d’un bassin.

Vous devez évaluer surtout l’impact de la lumière, du froid et de l’eau sur l’emplacement considéré. De facto, un espace trop ensoleillé va contribuer à la multiplication des algues. Globalement, les surfaces en creux sont les plus adaptées pour accueillir le bassin.

Comment entretenir un jardin aquatique ?

L’entretien des jardins est fondamental pour assurer la survie des espaces qui y vivent. Pour ce faire, les feuilles et branches mortes doivent être enlevées régulièrement, si vous n’utilisez pas une grille de protection. Aussi, le fond du bassin doit être nettoyé périodiquement pour éliminer les éventuels déchets qui s’y sont déposés et les végétaux nocifs.

 

En conclusion, le jardin aquatique crée un paradis pour la faune et la flore, mais apporte aussi une touche décorative. Pour maintenir cet éclat de beauté, il est important de l’entretenir. Le jardinier est mieux placé pour vous assister non seulement dans le choix de l’emplacement, mais aussi des plantes à y intégrer.