Aller au contenu

Comment bécher son jardin sans se fatiguer ?

Bécher convenablement son jardin sans se fatiguer nécessite un minimum de savoir-faire. Bien qu’il soit un travail qui sollicite vos forces physiques, il existe des techniques efficaces à adopter pour réussir. Découvrez les bons gestes et les procédures idéales à respecter pour remuer votre sol afin de le rendre plus fertile.

Délimiter la zone à bécher

La première étape à suivre pour dépenser moins d’énergie au cours du bêchage de votre sol est la délimitation de la zone à bécher. En faisant un tour d’horizon de la zone à remuer, vous vous concentrerez davantage sur votre travail. C’est aussi un moyen pour éviter de vous disperser dans le jardin. Vous aurez beau travailler toute la journée, mais vous serez incapable de montrer votre espace de travail.

Ceci étant, ayez une idée à propos de la zone sur laquelle le travail sera fait dans le jardin. Aussi, est-il important de mettre à vos côtés tous les outils dont vous aurez besoin au cours de la besogne. Il vous sera difficile d’aller à la recherche de chaque outil dès que vous en aurez besoin. Vous serez vite épuisé à cause des va-et-vient dans les coins du jardin.

Adopter une tenue pratique de travail

En décidant de bécher votre jardin, il est primordial que vous vous mettiez dans la tenue convenable. Optez pour une tenue que vous n’avez pas peur de salir afin de vous donner au travail. Lorsque vous vous sentez bien dans vos vêtements, le confort du travail est optimisé. Vous n’êtes pas gêné et cela vous permet de travailler paisiblement.

Découvrez aussi:  Quand jardiner devient un plaisir !

Étant donné qu’il s’agit d’un effort physique, il est fort probable que vous transpiriez. L’habit que vous devez porter doit donc être léger pour optimiser le travail. En prenant ses dispositions au préalable, vous êtes sûr de travailler sans vous fatiguer. Car vous vous êtes mis dans les conditions nécessaires pour exécuter votre bêchage. Bécher son jardin n’est pas un travail fastidieux si vous savez vous y mettre.

Prendre la bonne posture

Après avoir pris les dispositions nécessaires pour améliorer le travail, il vous faudra également prendre la bonne posture. Pour ce faire, tenez la bêche avec vos deux mains en prenant bien le soin de vous mettre derrière elle. Ensuite, clouez-la directement dans le sol avec une allure verticale. Mettez tout votre effort pour que la bêche atteigne une profondeur raisonnable.

Enfin, tirez de façon progressive le manche de la bêche de sorte qu’elle fasse sortir la terre. Pendant ce moment, rassurez-vous que votre omoplate est bien droite. Ce sont plutôt vos jambes qui sont en mesure d’adopter un pli qui vous permettra de prendre votre appui. Ne faites jamais l’erreur de courber votre colonne vertébrale.

Respecter ses limites

Il est vrai que vous avez le désir de vite achever le travail, mais il est important de tenir compte de vos capacités physiques. Soulevez la quantité de terre que vous êtes en mesure de supporter. Il vaut mieux aller à un rythme raisonnable qui optimisera le travail que de s’empresser à terminer tout en vous épuisant.

La maîtrise de vos limites vous permet de travailler à un rythme altruiste. Au cas où vous sentiriez une quelconque fatigue, reposez-vous puis reprenez le travail. Ce petit temps de répit vous permettra de reprendre vos forces.

Découvrez aussi:  Tout savoir sur la location de matériel de jardinage